Faire face aux petits bobos de l’hiver

peau sèche

Chaque année, l’hiver arrive avec son lot de maladies et d’infections. Des bobos heureusement bénins, mais qui peuvent être enquiquinants au quotidien. Sécheresse de la peau, gerçures des lèvres et rhume… Voici comment s’en débarrasser au plus vite.

La sécheresse cutanée

Depuis que la saison hivernale s’est installée, vous avez la désagréable sensation que votre peau tiraille. Sans parler des irritations rencontrées surtout au niveau de votre visage. Ne paniquez surtout pas ! Il n’y a rien de grave. C’est votre peau qui réagit tout simplement au froid. Une exposition quotidienne et prolongée à l’air sec et glacial déshydrate en effet l’épiderme.

Ce sont les mains et la zone T du visage à savoir le front, les pommettes et le nez qui sont les plus concernées. Pour y remédier, appliquez après chaque démaquillage de l’huile végétale comme l’argan, le jojoba et la noix du Brésil. Massez légèrement pour que le produit pénètre bien dans la peau. Pour vos mains, portez des gants doux lorsque vous sortez au froid.

Les gerçures

Mais les lèvres ne sont pas non plus épargnées. Rien de surprenant puisque c’est l’une des parties du corps la plus sensible et la plus fragile. Qui plus est, en dehors d’être très inesthétiques, les lèvres gercées sont aussi très douloureuses, surtout lorsque l’on sourit. Et n’essayez surtout pas de les humidifier avec votre salive. Vous ne feriez qu’aggraver la situation. Comment soigner les gerçures ?

Si les fissures sont encore superficielles, pendant deux ou trois jours, une application régulière de baume à lèvres hydratant fera parfaitement l’affaire. Toutefois, dans le cas de crevasses déjà profondes, un gommage avec une pâte maison fabriquée à base de sucre roux et de miel sera indispensable. Une fois débarrassées des peaux mortes, étalez-y très délicatement, avec le petit doigt, de l’huile d’amande douce ou du gel d’aloe vera. Répétez ce geste jusqu’à ce que les lèvres cicatrisent.

rhume

Le rhume

Infection très contagieuse se transmettant très facilement par un simple contact, le rhume nous guette dès que la température baisse. Souvent confondue avec la grippe, cette inflammation des voies respiratoires se manifeste généralement par une congestion et par un écoulement nasal. Accompagné d’éternuements fréquents et quelquefois de maux de gorge.

Attention toutefois, le rhume n’occasionne pas de fortes fièvres, encore moins de grosses fatigues. Le comportement à adopter face au coryza est de renforcer sans plus attendre son système immunitaire. Bien sûr, on serait tenté de prendre des vitamines et du fortifiant. Néanmoins, rien ne vaut les remèdes de grand-mère. Essayez l’infusion de thym, de miel et de citron.

Écrit par Juliette le dans Les conseils santé

Envie de partager ?

Envie de commenter ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : yacxtnjyxn